Quelle est votre profession/fonction ?Annick_FAURE

Je suis coach professionnel et consultante. Diplômée en agriculture maraîchère avec une spécialisation en  agrobiologie, et mes racines viennent du milieu agricole. J’ai suivi une formation en coaching à l’IFG-CNOF, à ce titre, certifiée par la FFP de Paris. J’apporte le fruit de mes expériences en jardinage Bio. J’interviens avec une autre consultante, Claire Rochas, nous proposons de travailler autour du bien-être des salariés en entreprise par la création d’un projet d’éco-potager choisi et réfléchi par les personnes de l’entreprise. Cela consiste à faire émerger puis aider au pilotage de ce projet, pour des entreprises sensibles à la RSE.

Société, établissement, organisme pour lequel vous exercez actuellement?

J’exerce et développe mon activité au sein du groupe ITG qui est une société de portage salarial.

Comment êtes-vous arrivé à travailler sur des sujets liés aux problématiques environnementales ?

J’avais un père arboriculteur très proche de la terre et des arbres qui a pratiqué l’agriculture raisonnée. Toute mon enfance se passe à la campagne. L’enseignement de l’amour pour la terre m’a été transmis. Je me suis alors interrogée sur le comportement de l’être humain à détruire son environnement.  Ce lien avec la nature, le respect du végétal, de la terre et de la personne m’a poussé à reprendre des formations agricoles et puis en coaching pour approfondir mes connaissances pratiques et cette nécessité d’alliance avec le vivant.

Dans ce prolongement et sur un autre plan, j’ai mis en cohérence cette sensibilité en construisant un gîte en basse consommation avec des matériaux choisis et respectueux de l’environnement en privilégiant la proximité et la spécificité de l’artisan.

Citez-nous quelques dates/projets  important(e)s dans votre parcours professionnel ?
  • 1994 : installation comme chef d’exploitation en maraîchage bio (Certification Ecocert)
  • 2000 : création d’une gamme d’élixirs floraux, conseil et formation auprès de professionnels de santé
  • 2008 : six années en coaching individuel auprès de porteurs de projets, de professions libérales et indépendantes, de personnes en insertion professionnelle, de jeunes 18-25 ans, de cadres
  • 2014 : gestion d’un gîte référencé Gîte de France
Environnement : vos craintes et vos espoirs ?

Ma principale crainte, c’est la non relation à la vie alors que celle-ci s’appuie avant tout sur une nouvelle manière de regarder et d’expérimenter le vivant. Mon espoir est de faire confiance aux éléments naturels que compose l’environnement dans la capacité à mettre en place des stratégies de vies, de régénération.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent s’investir dans la protection de l’environnement ?

Suivre des formations sur l’éducation à l’environnement, à la culture et au développement de la sensibilité chez chacun d’entre nous me paraît important dans cette période de changement. Cela va permettre de mettre en œuvre des actions au quotidien.

Pouvez-vous nous citer quelques sites internet intéressants en lien avec votre sujet ?
Retrouvez l’article d’Annick Faure

Bien-être au travail et biodiversité, quels liens ?